Category Archives: Business

Questions
Categories portage360

Comment éviter une baisse de son TJM pendant la crise du Covid ?

Se relancer ne veut pas dire retour à la normale. La crise sanitaire que nous traversons va avoir des répercussions sur le long terme. Il faut donc mieux prendre en compte et anticiper.

Il est très chanceux que votre activité ne puisse pas reprendre entièrement comme avant, elle nécessite un sens de l’adaptation et de la vigilance dès les prochains mois… 

Le Covid-19 et l’enchaînement de confinements chez les travailleurs indépendants ont fragilisé toute l’économie. Les demandes de missions s’amenuisent. Il est donc normal de s’interroger sur votre TJM.Le Covid-19 et l’enchaînement de confinements chez les travailleurs indépendants ont fragilisé toute l’économie. Les demandes de missions s’amenuisent. Il est donc normal de s’interroger sur votre TJM. 

La peur de la diminution exponentielle du chiffre d’affaires vous incite à envisager une baisse de votre TJM pour le fait d’attirer plus de clients. Seulement cette action n’est pas sans conséquence. Vous pourrez identifier si la diminution de votre TJM peut s’appliquer et comment l’éviter, au travers de 5 cas pratiques. 

1) La diminution de vos demandes de missions 

C’est incontestable, depuis la crise du Covid-19, votre boite mail s’essouffle et votre téléphone se fait moins présent. Vos commandes de missions ont diminué ! Vous tentez donc de diminuer votre TJM pour attirer des clients.

Lors de ce cas précis, commun à bon nombre d’indépendants, vous devez vous poser la bonne question, autrement dit, êtes-vous certain que votre TJM est la cause de la réduction du nombre de commandes ? 

Même s’il existe le Covid, le marché évolue avec lui. Le nombre de freelances a fortement augmenté lors de ces dernières années. Les entreprises ont des demandes qui changent en fonction de leurs besoins. Face à l’offre de freelances,  les entreprises peuvent s’ajuster en fonction des compétences.

Au-delà de votre TJM, et peut-être que pour rester compétitif, vous devriez dans un premier temps analyser votre marché actuel. Afin de correspondre davantage aux nouvelles attentes, affiner et diversifier votre offre.

Prenez le temps d’analyser vos concurrents directs, leur présence sur le marché, leurs arguments de vente, la différence qu’ils font… 

Vous pourrez ainsi mieux identifier si votre offre est toujours compétitive et si la baisse de votre TJM est vraiment la 1er chose primordiale à exécuter. 

2) Demeurer attractif et concurrentiel 

Vous constatez sûrement que certains de vos concurrents s’alignent sur des tarifs revus à la baisse. Alors forcément, la grogne se soulève dans les rangs des indépendants. Et vous vous demandez si vous aussi vous devriez réduire la voilure. 

Avant de vous résigner à cette baisse tant crainte par les freelances et à fortes raisons, préférez des solutions alternatives. Pensez à mettre en place des remises commerciales et limitées dans le temps, et captez l’attention de vos futurs clients par des offres d’appel.

Mais attention, une date de fin doit clairement être mentionnée, sinon vous vous retrouverez coincé sur des missions où vous aurez ensuite du mal à rehausser votre TJM auprès de votre client. 

Un autre aspect à prendre en considération concerne les freelances qui devaient se déplacer chez leur client. Réaliser désormais la totalité de vos missions à distance en période de confinement, vous permet une meilleur productivité en moins d’horaire travaillé. En maintenant votre TJM, le ratio entre temps travaillé et taux facturé peut vous permettre une légère augmentation durant cette période. 

  1. Faire attention à sa trésorerie

En dépit que l’activité se relance, votre trésorerie doit faire l’objet d’une attention toute particulière. Pour consolider vos réserves, n’hésitez pas à aller récupérer vos créances auprès de vos clients. La crise à impacté l’activité de tous, mais nous avons pu bénéficier d’aides de l’Etat.

En ce qui concerne les grandes entreprises, ces aides ont pour but de leur permettre de régler leurs factures. En priorité, leurs partenaires de plus petite taille, et ainsi de diminuer les délais de paiement.

  1. Brader votre TJM engendre une prise de risque de dévaluation d’expertise 

Un pourcentage de 26% des profils IT ont déclaré avoir baissé leurs TJM pendant la crise, d’après une étude Cherry Pick. Un réflexe à éviter lors de cette période est celui de vouloir réduire son Taux Journalier Moyen (TJM) afin de permettre un accès plus facile à des missions. 

Il y a une pratique risquée, c’est de vouloir accepter une rémunération inférieure à la moyenne ou au marché.

À terme, ce TJM peut devenir la norme auprès de vos clients et vous enfermer dans une relation déséquilibrée.

Autre point à prendre en compte, l’impact négatif sur votre qualité de freelance dans votre baisse de TJM. Dans l’inconscient collectif, avoir un tarif bas signifie une qualité moindre. Brader vos tarifs revient forcément à vous brader en tant qu’indépendant. La crise aura eu des répercussions sur les rémunérations moyennes du marché. On assistera à un ajustement progressif des TJM. Pour autant, ce n’est pas une raison pour abandonner vos services en attendant… 

  1. Un cumul de propositions de tarifs indécents 

Les propositions de missions à prix bradés se multiplient, lors de cette période de crise, face à la baisse de TJM de certains indépendants. Et forcément, vous n’êtes pas épargné.

Restez ferme, tout en proposant des offres commerciales. Indiquez, à titre exemple, que vous êtes prêt à effectuer un prix dégressif dans le cas d’une hausse de prestations. 

Votre proposition sera mise de côté par les entreprises sérieuses qui recherche des freelances pour des missions stratégiques.

Et c’est bien là le risque d’un TJM trop bas. Automatiquement vous instillerez le doute dans l’esprit de vos prospects et vous pourriez bien passer à côté de missions intéressantes à cause d’un TJM trop bas. Alors, mettez en avant vos compétences. Justifier un retour sur investissement significatif auprès de vos prospects en étant précis sur les avantages apportés. Travaillez votre présentation digitale en ayant le maximum d’avis de vos clients convaincus par votre travail. Ainsi augmentez votre indicateur de confiance et affirmez votre expertise. Créer un blog sur votre secteur d’activité, valorisez votre savoir-faire et justifiez de votre qualité de prestation. Garantissez de résultats pour vos futurs clients.

Questions
Categories portage360

Comment trouver sa mission grâce à LinkedIn ?

L’activité de travailleur indépendant chez le portage salarial est bien avantageuse, car elle permet une autonomie complète de son activité, une délégation des tâches administratives, un choix de ses missions et bien d’autres. Cependant, en vous lançant dans cette nouvelle aventure professionnelle vous pouvez être amené à vous interroger sur la complexité à trouver de nouveaux clients via LinkedIn, étant une plateforme assez primordiale. 

Et, depuis quelques années, les réseaux sociaux ne cessent de prendre de l’ampleur dans la vie privée mais également dans la vie professionnelle. Ces derniers représentent de véritables outils de communication et marketing de nos jours. Il devient indispensable de s’y intéresser afin de pouvoir développer et communiquer autour de son activité. Peu après Facebook et Twitter, LinkedIn est créé en 2003, une plateforme permettant de consolider et d’entretenir son réseau professionnel. 

Savoir utiliser ce réseau social quand on est indépendant, permet de trouver une mission freelance avec LinkedIn plus facilement. LinkedIn est un outil marketing puissant. Travailler votre image de marque, “personal branding”, engagez-vous et communiquez avec votre réseau! 

Vous trouverez ci-dessous toutes nos astuces pour développer au mieux votre profil et vos interactions sur LinkedIn, afin de pouvoir décrocher ses missions. 

Techniques pour développer son activité et son réseau avec LinkedIn 

  1. Votre profil doit être accrocheur 

Pour compléter votre profil au maximum, il faut des informations précises et claires :

  • La photo de profil : vous devez être souriant et rassurant mais pas extravagant. Nous vous invitons vivement à le faire car, en tous cas, un profil avec photo sera plus consulté qu’un profil sans photo
  • Le titre de votre profil : il doit être accrocheur, parlant et détaillant en quelques mots votre activité
  • Le résumé : au niveau de la section introduction de votre profil, en cliquant sur l’icône ‘crayon’ vous pouvez renseigner plusieurs informations : prénom, nom, titre, poste actuel, formation, code postal, région, pays, etc. 

En parallèle avec un résumé de votre profil, dans lequel vous devez être le plus concis et le plus précis possible. En quelques lignes, vous pouvez raconter votre parcours de vos expériences ainsi que votre expertise, en préparant en avance un pitch afin de convaincre d’éventuels prospects. 

Ce résumé doit donner l’envie au lecteur pour découvrir le reste de votre profil. Aussi, reprenez les mots clés de votre titre pour vous remonter au niveau des résultats de recherche. Faites attention, uniquement les 3 premières lignes de votre résumé qui seront affichées. Le lecteur doit cliquer sur “voir plus » pour visualiser la suite. Il est donc très important d’être accrocheur dès les premières lignes de votre résumé ! Vous pouvez, en plus du texte, ajouter un visuel afin de vous représenter et imager votre activité.

  • La photo de couverture de votre profil : celle-ci doit être en adéquation avec votre activité ; neutre, classique et professionnelle pour un indépendant ou quelque chose de très graphique, pour un graphiste.
  • Le CV : Dans la section “Infos”, vous pouvez mettre votre CV en PDF sur votre profil
  1. Détaillez vos compétences et votre expérience professionnelle 

Sur votre profil, vous pouvez renseigner vos compétences, vos formations et vos expériences. Détaillez vos compétences en fonction de ce que vous pratiquez. Il est très important de les mettre en avant car il y a des personnes, comme vos clients déjà satisfaits de vos prestations qui pourront cliquer dessus et vous recommander dans certaines de vos compétences. N’hésitez pas également d’aller faire de même et recommander les compétences des personnes que vous connaissez. Ça représente un donnant-donnant, les personnes dont vous recommandez les compétences viendront peut-être à leur tour sur votre profil afin de recommander les vôtres. 

C’est toujours un plus de montrer que vous êtes diplômés dans votre domaine d’activité. Cela va permettre d’apporter un gage de qualité à votre profil.

Votre expérience peut elle aussi être détaillée sur votre profil. Il est important de détailler les métiers que vous avez effectués, année par année, et surtout de les mettre dans l’ordre chronologique. Un peu comme un CV ! Les missions que vous avez réalisées durant chacune de vos expériences doivent apparaître de façon détaillée. Vous pouvez les lister sous forme de tirets ou de puces pour que cela soit plus clair et plus aisé à lire. 

  1. Mettez à l’honneur votre activité 

Mettez en avant vos différentes réalisations en les détaillant avec des exemples, des photos et/ou des vidéos afin de démontrer vos compétences sur votre profil LinkedIn.

Autres astuces pour optimiser votre profil LinkedIn au maximum :

  • Si vous disposez d’un site internet ou un blog, n’hésitez pas à renvoyer vers votre profil LinkedIn, pour que les personnes intéressées par votre travail puissent se renseigner plus amplement sur votre activité. Si une personne est intéressée par votre profil
  • Mettez votre profil “public” pour que tout le monde y ait accès. Vous aurez une meilleure visibilité et donc plus de chances d’atteindre de nouveaux clients
  • Vous avez la possibilité de personnaliser l’URL de votre profil. Au lieu d’avoir quelque chose de tout préparer comme linkedin.com/in/13225373 vous pouvez personnaliser avec votre nom et prénom. Cela donnera, par exemple : linkedin.com/in/nom-prenom. 

Sur votre profil, il faut que vous mettiez en avant vos qualités afin de le rendre plus attrayant et attiser la curiosité des prospects.

  1. Augmentez vos demandes de connexion avec un maximum de personnes du même secteur d’activité que vous

LinkedIn est un véritable outil de prospection. Vous pourrez obtenir de nouveaux clients grâce à ce réseau. Recherchez des clients potentiels en fonction de leur secteur d’activité. 

Vous pouvez cibler davantage vos prospects, en précisant une zone géographique. N’hésitez surtout pas à envoyer des demandes de connexion pour élargir votre communauté au sein de ce réseau. Également, pourquoi pas rechercher et ajouter à votre réseau, vos anciens camarades de classe et vos anciens collègues de travail. 

Ce réseau permet d’élargir votre cercle de connaissances pour votre activité, d’augmenter votre notoriété et donc de développer votre clientèle. C’est d’autant plus important lorsque vous êtes en portage salarial. 

  1. Interagissez avec votre communauté LinkedIn Soyez actif ! 

Il est très important de poster régulièrement du contenu pour montrer votre expertise.

Il y a quelques règles à respecter sur le contenu que vous allez poster :

  • Les horaires où vous aurez le plus de visibilité : le matin entre 7h et 9h, entre midi et 14h et enfin le soir après 17h. 
  • Les jours où vous allez poster du contenu : le mardi, le mercredi et le jeudi. En effet, c’est un réseau destiné au travail, ainsi, les personnes sont plus disposées à consulter ce réseau social en semaine, aux heures de bureau, que le week-end. En revanche, il est très important de se baser sur son algorithme et sur celui de LinkedIn. En fonction de vos résultats vous allez savoir si votre communauté regarde plutôt le matin ou le soir et quel jour.  
  • Le contenu que vous postez doit avoir une valeur ajoutée, il doit valoriser votre activité sans exagération. Soyez acteur de ce réseau social ! Il est très important de rendre votre profil vivant et montrer que vous êtes actif et réactif lorsqu’il faut se tenir informé des nouvelles importantes en lien avec votre activité.
  • N’hésitez pas à taguer des contacts de LinkedIn. Si vous ne souhaitez pas partager votre propre contenu, vous pouvez partager de l’actualité en relation avec ce que vous faites.
  • N’exposez pas votre vie personnelle. LinkedIn est dédié à la communication sur votre activité. Vous pourrez parler de votre vie privée sur Instagram et Facebook.
  • Répondez aux commentaires cela vous permettra de faire de l’interaction et d’augmenter votre algorithme LinkedIn. Acceptez les critiques constructives pour votre vie professionnelle.
  • Un outil prometteur pour élargir votre communauté : l’Inmail. Pour l’utiliser vous devez bénéficier d’un compte premium. Cet outil est très utile si vous souhaitez entrer en contact avec une personne qui n’est pas déjà dans votre liste de relations. 
  1. Demandez les recommandations : 

Osez demander des recommandations à vos clients et/ou anciens partenaires afin de trouver une mission de freelance LinkedIn. Solliciter et demander à vos clients ou partenaire avec lequel vous avez collaboré, de vous laisser une recommandation sur votre profil LinkedIn, dès que vous terminez une mission ou un projet.

Vous pourrez ainsi mettre en avant vos dernières prestations et avoir de la crédibilité sur vos compétences professionnelles. La satisfaction de vos clients vous permettra d’avoir la confiance de votre réseau et ainsi, vous faire plus facilement recommander par le bouche-à-oreille. C’est un des plus puissants vecteurs d’opportunités professionnelles. En tant que freelance indépendant, utilisez les recommandations pour accélérer vos chances de trouver une mission avec LinkedIn : Valorisation de votre travail – Plus-value pour votre profil de freelance LinkedIn – Crédibilité professionnelle renforcée – Votre réseau vous fera confiance. 

Vous l’aurez compris, il est très important de faire vivre votre profil, de le mettre régulièrement à jour et de communiquer avec votre réseau.  Vous allez habituer votre réseau LinkedIn à vous lire. Vous allez pouvoir créer une relation de confiance qui va ainsi mener à des opportunités professionnelles de qualité.

Questions
Categories portage360

Préférence pour les freelances en portage salarial

De nos jours, de plus en plus de métiers s’exercent en indépendant. Les grands classiques sont, bien sûr, les métiers de développeurs, graphistes, traducteurs ou rédacteurs… Mais vous pouvez aussi embaucher un assistant, un community manager ou un chef de projet à son compte. 

Pourquoi les entreprises préfèrent les freelances ? 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, citant par exemple, en France, il est recensé actuellement près de 930 000 freelancers répartis dans le pays, soit un taux de progression de 145 % en 10 ans seulement. Opter pour le mode freelancing est une véritable tendance pour les sociétés françaises. Annuellement, le nombre des start-up recrutant les freelances ne cesse d’être en hausse permanente. Si on se demande les raisons derrière le recrutement d’un freelance ou d’un travailleur indépendant plutôt qu’un CDI ou un CDD pour le compte de sa société , on procure à des réels avantages, une réalité qui répond favorablement à cette problématique.

À l’heure actuelle où tout va plus vite, l’activité varie tous les mois, quelle que soit votre industrie, tout est toujours urgent et il faut savoir réagir vite. Renoncer à son projet, simplement parce que vous n’avez pas les ressources internet serait vraiment dommage. Vous pourriez embaucher un CDD ou bien un CDI, en revanche, avoir recours à un indépendant reste une solution en effet plus adaptée à votre besoin court-terme. Un travailleur indépendant vous apportera de la flexibilité dans vos projets.

Le freelancing ; un secteur florissant en France 

Dans le monde d’aujourd’hui où la digitalisation touche de nombreux secteurs, le mode de travail des salariés ne peut qu’en être touché. Une telle évolution considérable des moyens de recrutement au point que les entreprises préfèrent recruter un freelance au lieu de signer avec des salariés un CDI, CDD ou en intérim. 

Un secteur florissant en France, le freelancing ou le télétravail incitent plus de 50 000 personnes à franchir le cap chaque année. Être un travailleur indépendant est devenu une véritable tendance pour ses nombreux avantages : organisation, flexibilité, revenu plus intéressant… Entre 15 et 64 ans, l’âge moyen d’une freelance est de 37 ans, un chiffre qui prouve bien que l’univers du freelance n’intéresse pas seulement les nouvelles générations, mais aussi les travailleurs expérimentés qui maîtrisent leurs domaines de prédilection. 

Des données récentes prouvent bien à quel point le mode start-up indépendant intéresse davantage les travailleurs français.On compte actuellement 43 % de femmes et 57 % d’hommes en travailleurs indépendants en France. 8 % d’entre eux ont obtenu leur statut avant 2005, 32 % entre 2006 & 2010 et 60 %, soit plus de la majorité à partir de 2011. 

Rapidité, facilité et qualité : 

La rapidité car vous trouverez toujours un freelance disponible immédiatement. Au contraire du CDD et CDI, engendrant un processus de recrutement plus lourd et beaucoup plus engageant, qui prendra potentiellement plusieurs semaines. Les freelances ont une disponibilité de haut niveau.

Pour une entreprise, il est bien plus facile de trouver une personne en télétravail qui accepte de travailler même pendant les week-ends ou les jours fériés, bien évidemment en contrepartie d’une bonne rémunération. De plus, le processus de recrutement d’un travailleur indépendant se passe plus rapidement sans besoin d’engagement important de la part de l’entreprise. 

La facilité est également l’un des points importants qui séduisent les entreprises à recruter un freelance, certes le travailleur indépendant est une personne en mode start-up indépendant pourra commencer à exercer ses activités professionnelles, à distance ou dans les locaux de l’entreprise, le lendemain ou même tout juste après le rendez-vous sans engager de procédure administrative lourde et compliquée. Dans le cadre administratif, vous n’avez qu’une contrat de départ à signer et une facture à payer vers fin du mois comme vous le faites avec n’importe quel fournisseur, à priori, et c’est lui qui s’occupe du reste. 

La qualité car le travailleur indépendant est un expert de son sujet : ayant déjà collaboré avec différents clients sur des projets/problématiques variées. De ce fait, il est en mesure de fournir un travail de haute qualité. En plus de son expertise, il apportera un point de vue extérieur à votre projet, de nouvelles idées et perspectives à l’entreprise, ce qui peut être précieux si vous travaillez en urgence et que vous avez la tête dans le guidon. En plus, en 1er temps, on pourra faire appel à ses services afin de concevoir ses réelles compétences, puis voir si une collaboration à long terme est une solution avantageuse. Au contraire des idées reçues, le freelancing intéresse bien plus d’experts en la matière que de nouvelle génération. 

Une flexibilité sur tous les plans 

Afin d’exécuter un lancement d’un site en six mois, vous aurez peut-être besoin de trois développeurs à temps plein, mais pas pour autant de compétences techniques, une fois le projet terminé. Faire embaucher un travailleur indépendant vous permet d’avoir les ressources nécessaires quand vous en avez réellement besoin. 

Le freelancing représente en quelque sorte le synonyme de flexibilité, et ce sur tous les plans. Le freelance est libre d’organiser son emploi du temps afin de gérer en autonomie ses horaires de travail. Certains domaines du freelance permettent même aux indépendants d’organiser des plans libres le jour et de proposer leurs compétences en fin de matinée ou en début de soirée. 

Également, la flexibilité de ce statut touche l’aspect général des prestations. Le temps d’un projet sans engagement sur le long terme, une société peut effectivement engager un ou plusieurs travailleurs en mode start-up indépendant pendant plusieurs mois 3,6 ou bien 12).

Par la suite, elle sera libre de faire de nouveaux appels à ces mêmes travailleurs afin de travailler sur de nouveaux projets. 

Embaucher un freelance reste une solution simple et efficace

Bien avant l’apparition des freelance, la plupart des entreprises étaient contraintes d’engager des agences ou des SSII/ESN pour tout projet ponctuel. 

Une tendance apparue de la start-up indépendante a bien révolutionné les manières de penser.

Collaborer avec un freelance permettra de travailler directement sans intermédiaire, avec un professionnel fiable et compétent. En agence, on doit, en général, expliquer les tâches à effectuer à un chef de projet avant qu’il n’explique les consignes aux prestataires concernés.

Étant donné que l’indépendant travaille à son compte, les demandes lui sont directement expliquées. Il n’aura plus qu’à fournir un travail de qualité et personnalisé selon les besoins du client.

En ce qui concerne les tarifs, le prix à prévoir pour une prestation donnée varie en fonction des modalités entourant le projet : délai d’exécution, difficulté…

Une entreprise peut facilement trouver des travailleurs indépendants qui réclament un juste prix.

Questions
Categories portage360

Pourquoi les clients français ont-ils besoin de freelances en portage salarial ?

Un freelance qui propose des prestations dites “de conseil” sera probablement confronté à un client qui lui demandera d’effectuer sa prestation en portage salarial. C’est une solution qui lui permettra de facturer des honoraires comme freelance. 

Le portage lui offre des avantages indéniables en termes de sécurité, de simplicité et de liberté, dans le cas où le client ne peut imposer le mode de facturation ; micro-entreprise, coopérative, portage salarial… 

Pourquoi les freelances sont de plus en plus sollicités ?

En 2021, plus que jamais il est temps de lancer votre entreprise, votre activité d’indépendant consultant freelance. Les entreprises font face à des transformations managériales, c’est donc pour cela qu’elles font recours à des freelances, le statut et l’expertise sont revalorisés au service des développements et missions professionnelles. 

Le freelance est flexible et expérimenté 

Les entreprises ont de plus en plus recours aux freelances. Opter pour des travailleurs en freelance est porteur. Le 1 er de ces atouts est que le freelance est flexible et expérimenté. Il apporte ainsi beaucoup à l’entreprise en palliant des compétences et des savoir-faire qui manquent souvent en interne. 

De plus en plus d’entreprises font appel à des freelances car cela apporte beaucoup d’avantages pour elles : flexibilité, agilité – qualité et compétitivité – un coût financier allégé… 

En fait, le recrutement de freelances peut aussi se muer en stratégie de recrutement sur le long terme. Ça peut être un avantage compétitif, surtout pour l’accumulation de talents dans des secteurs à forte pénurie.

Par ailleurs, un travailleur freelance c’est avant tout un professionnel suffisamment compétent pour se lancer seul dans une activité complexe qu’il maîtrise comme un chef (marketing, communication, rédaction, administratif, informatique, etc.). Également, une personne spécialisée dans un type d’activité, ainsi en faisant appel à un freelance, vous êtes assuré d’avoir accès à une main d’œuvre qualifiée et adaptée à votre projet. 

Un freelance expert 

En plus d’être un expert dans son domaine, il ne faut pas oublier qu’un travailleur indépendant gère aussi sa propre entreprise. Moteur de son succès, via la qualité du service qu’il réalise, le freelance s’engage à satisfaire au maximum les exigences de ses clients. 

Un freelance gestionnaire 

Il se doit d’être un bon gestionnaire afin d’évaluer au mieux le nombre d’heures nécessaires à la réalisation des tâches qui lui incombent. La raison pour laquelle une fois engagé sur un délai, le freelance mettra tout en œuvre pour le respecter. Certains indépendants sont issus d’agences de communication ou de web et ont gardé un principe de fonctionnement structuré pour gérer efficacement leurs projets clients. 

En n’oubliant pas : l’un des objectifs principaux d’un freelance est de fidéliser sa clientèle pour s’assurer de futures missions. Les mots d’ordre sont professionnalisme, efficacité, réactivité et flexibilité.

Un gain financier  – des prestations moins chères 

Le freelance constitue une optimisation financière. En effet, sans les charges, il coûtera moins cher qu’un salarié standard. Il y a donc un gain de coût face à un salarié.

Étant indépendant, le freelance se rémunère grâce aux prestations qu’il réalise. Les services qu’il propose coûtent, dans la plupart des cas, moins chers que de faire appel à une agence. Le coût horaire sera plus avantageux pour votre entreprise, car les charges seront réduites si vous travaillez seul. Donc si vous avez un budget serré, avoir recours à un freelance peut vous permettre d’économiser et d’obtenir des prestations de qualité à un prix très compétitif.

Certains services, comme la création d’un logo par exemple, sont plus rentables, et exécutés plus rapidement, en faisant appel à un freelance, plutôt qu’en s’adressant à une agence. 

Un gain de temps – Un freelance « à la carte » 

Aujourd’hui, les entreprises ont besoin de ressources ponctuelles, en effet, il leur est parfois difficile d’anticiper leurs futurs besoins.

Flexible et expert dans son domaine, ainsi un travailleur indépendant sera bien plus efficace pour répondre à un besoin variable. En outre, le fait d’être indépendant de toutes contraintes horaires et l’expérience acquise auprès d’autres clients permettent à un freelance d’être beaucoup plus réactif pour mener à bien sa mission. 

Être capable de répondre à des demandes dans l’urgence, de se positionner sur plusieurs missions en même temps et d’organiser son emploi du temps afin de ne pas avoir à refuser un client, sont des conditions de sa réussite. Et pour les entreprises qui l’emploient, ces qualités sont plus au moins la garantie qu’en ayant recours à un freelance, on s’attache les services d’un collaborateur ponctuel qui saura faire face à ses engagements et aux délais.

Un contact privilégié 

Lorsque vous travaillez avec un freelance, vous disposez d’un lien privilégié avec lui. Il n’est pas rare que celui-ci vous garantit une forte disponibilité en vous donnant plusieurs moyens de contacts ; téléphone, email, Skype… pour échanger et instaurer une relation de confiance. Il reste à votre écoute et s’adapte à vos souhaits tout au long de la collaboration.

Par ailleurs, le bouche-à-oreille étant primordial pour un travailleur freelance, la qualité et l’entière satisfaction de son client sont ses principaux objectifs. Il va, de la meilleure manière possible, tout mettre en œuvre pour répondre à vos besoins.

Écoute et qualité du service résument donc deux qualités essentielles à tout bon freelance ! 

Un Freelancer simplifie le recrutement 

Comme bien évoqué précédemment, le freelance répond à des problèmes actuels, des limites en termes de recrutement. Plusieurs facteurs expliquent que les entreprises fassent appel à des freelances, tels que : l’attractivité du statut, la transformation digitale mais aussi la pénurie et le manque d’attractivité. Les entreprises ont de plus en plus de difficultés à recruter, en fait, le statut de freelance contribue à l’accélération de la transformation des entreprises. 

Un risque maîtrisé, aussi bien d’un point de vue expertise, que financier. 

En effet, de prime abord, les freelances seraient plus coûteux. Les méthodes de facturation sont généralement pensées soit à la journée soit à la mission. Or, le freelance sera plus attractif, avec toutes les charges associées au salarié ainsi que ses congés payés. Tout le monde s’y retrouve. Les freelances eux-mêmes y trouvent notamment une nouvelle manière d’organiser leur vie perso/pro. 

En somme, au cas où les entreprises font de plus en plus appel aux freelances, c’est pour de plus de raisons concrètes favorisant le recrutement de ces statuts.Ce n’est pas prêt de s’arrêter. Afin de bénéficier d’un maximum d’avantages, n’hésitez surtout pas à franchir le pas et à vous lancer en portage salarial. 

Un regard extérieur 

Durant vos échanges, le freelance peut aussi vous aider à affiner et optimiser votre projet via une orientation de sa part vers des choix plus pertinents. “Avoir les mains dans le cambouis” n’est pas la meilleure solution afin de faire face à certaines problématiques ou décisions importantes pour votre business. Le freelance peut vous apporter une vision extérieure et un regard neuf sur une situation, il va pallier le manque de recul.

Pour conclure : 

Le portage salarial est un statut particulièrement à la fois rassurant et sécurisant pour vos clients et pour vous sécuriser vous-même. Il offre à la fois de la simplicité et de la sécurité.

Une société cliente peut avoir à rendre des comptes sur la bonne gestion de ses freelances, auprès des instances syndicales à titre d’exemple. Elle prend en charge sa responsabilité si l’un des freelances est face à un cas de défaillance et peut s’exposer à une requalification. Le portage salarial représente une nouvelle forme d’emploi offrant une sécurisation juridique totale, en évitant le risque de requalification de la mission par exemple. 

La société de portage salarial prend en charge la Responsabilité Civile Professionnelle de la mission. Par ailleurs, le statut du portage garantit que la société de portage reste à jour vis à vis de ses obligations fiscales et sociales, lui évitant ainsi tout problème avec le freelance.

Ainsi, l’entreprise cliente peut compter sur le sérieux de la société de portage, disponible à tout moment pour échanger avec elle, et derrière laquelle s’adosse le freelance.

Le portage salarial est une solution simple qui va permettre à vos clients d’ajuster leurs ressources selon leurs besoins, et ainsi de mieux gérer leurs différentes activités.

La masse salariale n’est pas impactée par les honoraires des prestations de service en portage salarial.

Pourquoi les clients français ont-ils besoin de freelances en portage salarial ?

Un freelance qui propose des prestations dites “de conseil” sera probablement confronté à un client qui lui demandera d’effectuer sa prestation en portage salarial. C’est une solution qui lui permettra de facturer des honoraires comme freelance. 

Le portage lui offre des avantages indéniables en termes de sécurité, de simplicité et de liberté, dans le cas où le client ne peut imposer le mode de facturation ; micro-entreprise, coopérative, portage salarial… 

Pourquoi les freelances sont de plus en plus sollicités ?

En 2021, plus que jamais il est temps de lancer votre entreprise, votre activité d’indépendant consultant freelance. Les entreprises font face à des transformations managériales, c’est donc pour cela qu’elles font recours à des freelances, le statut et l’expertise sont revalorisés au service des développements et missions professionnelles. 

Le freelance est flexible et expérimenté 

Les entreprises ont de plus en plus recours aux freelances. Opter pour des travailleurs en freelance est porteur. Le 1 er de ces atouts est que le freelance est flexible et expérimenté. Il apporte ainsi beaucoup à l’entreprise en palliant des compétences et des savoir-faire qui manquent souvent en interne. 

De plus en plus d’entreprises font appel à des freelances car cela apporte beaucoup d’avantages pour elles : flexibilité, agilité – qualité et compétitivité – un coût financier allégé… 

En fait, le recrutement de freelances peut aussi se muer en stratégie de recrutement sur le long terme. Ça peut être un avantage compétitif, surtout pour l’accumulation de talents dans des secteurs à forte pénurie.

Par ailleurs, un travailleur freelance c’est avant tout un professionnel suffisamment compétent pour se lancer seul dans une activité complexe qu’il maîtrise comme un chef (marketing, communication, rédaction, administratif, informatique, etc.). Également, une personne spécialisée dans un type d’activité, ainsi en faisant appel à un freelance, vous êtes assuré d’avoir accès à une main d’œuvre qualifiée et adaptée à votre projet. 

Un freelance expert 

En plus d’être un expert dans son domaine, il ne faut pas oublier qu’un travailleur indépendant gère aussi sa propre entreprise. Moteur de son succès, via la qualité du service qu’il réalise, le freelance s’engage à satisfaire au maximum les exigences de ses clients. 

Un freelance gestionnaire 

Il se doit d’être un bon gestionnaire afin d’évaluer au mieux le nombre d’heures nécessaires à la réalisation des tâches qui lui incombent. La raison pour laquelle une fois engagé sur un délai, le freelance mettra tout en œuvre pour le respecter. Certains indépendants sont issus d’agences de communication ou de web et ont gardé un principe de fonctionnement structuré pour gérer efficacement leurs projets clients. 

En n’oubliant pas : l’un des objectifs principaux d’un freelance est de fidéliser sa clientèle pour s’assurer de futures missions. Les mots d’ordre sont professionnalisme, efficacité, réactivité et flexibilité.

Un gain financier  – des prestations moins chères 

Le freelance constitue une optimisation financière. En effet, sans les charges, il coûtera moins cher qu’un salarié standard. Il y a donc un gain de coût face à un salarié.

Étant indépendant, le freelance se rémunère grâce aux prestations qu’il réalise. Les services qu’il propose coûtent, dans la plupart des cas, moins chers que de faire appel à une agence. Le coût horaire sera plus avantageux pour votre entreprise, car les charges seront réduites si vous travaillez seul. Donc si vous avez un budget serré, avoir recours à un freelance peut vous permettre d’économiser et d’obtenir des prestations de qualité à un prix très compétitif.

Certains services, comme la création d’un logo par exemple, sont plus rentables, et exécutés plus rapidement, en faisant appel à un freelance, plutôt qu’en s’adressant à une agence. 

Un gain de temps – Un freelance « à la carte » 

Aujourd’hui, les entreprises ont besoin de ressources ponctuelles, en effet, il leur est parfois difficile d’anticiper leurs futurs besoins.

Flexible et expert dans son domaine, ainsi un travailleur indépendant sera bien plus efficace pour répondre à un besoin variable. En outre, le fait d’être indépendant de toutes contraintes horaires et l’expérience acquise auprès d’autres clients permettent à un freelance d’être beaucoup plus réactif pour mener à bien sa mission. 

Être capable de répondre à des demandes dans l’urgence, de se positionner sur plusieurs missions en même temps et d’organiser son emploi du temps afin de ne pas avoir à refuser un client, sont des conditions de sa réussite. Et pour les entreprises qui l’emploient, ces qualités sont plus au moins la garantie qu’en ayant recours à un freelance, on s’attache les services d’un collaborateur ponctuel qui saura faire face à ses engagements et aux délais.

Un contact privilégié 

Lorsque vous travaillez avec un freelance, vous disposez d’un lien privilégié avec lui. Il n’est pas rare que celui-ci vous garantit une forte disponibilité en vous donnant plusieurs moyens de contacts ; téléphone, email, Skype… pour échanger et instaurer une relation de confiance. Il reste à votre écoute et s’adapte à vos souhaits tout au long de la collaboration.

Par ailleurs, le bouche-à-oreille étant primordial pour un travailleur freelance, la qualité et l’entière satisfaction de son client sont ses principaux objectifs. Il va, de la meilleure manière possible, tout mettre en œuvre pour répondre à vos besoins.

Écoute et qualité du service résument donc deux qualités essentielles à tout bon freelance ! 

Un Freelancer simplifie le recrutement 

Comme bien évoqué précédemment, le freelance répond à des problèmes actuels, des limites en termes de recrutement. Plusieurs facteurs expliquent que les entreprises fassent appel à des freelances, tels que : l’attractivité du statut, la transformation digitale mais aussi la pénurie et le manque d’attractivité. Les entreprises ont de plus en plus de difficultés à recruter, en fait, le statut de freelance contribue à l’accélération de la transformation des entreprises. 

Un risque maîtrisé, aussi bien d’un point de vue expertise, que financier. 

En effet, de prime abord, les freelances seraient plus coûteux. Les méthodes de facturation sont généralement pensées soit à la journée soit à la mission. Or, le freelance sera plus attractif, avec toutes les charges associées au salarié ainsi que ses congés payés. Tout le monde s’y retrouve. Les freelances eux-mêmes y trouvent notamment une nouvelle manière d’organiser leur vie perso/pro. 

En somme, au cas où les entreprises font de plus en plus appel aux freelances, c’est pour de plus de raisons concrètes favorisant le recrutement de ces statuts.Ce n’est pas prêt de s’arrêter. Afin de bénéficier d’un maximum d’avantages, n’hésitez surtout pas à franchir le pas et à vous lancer en portage salarial. 

Un regard extérieur 

Durant vos échanges, le freelance peut aussi vous aider à affiner et optimiser votre projet via une orientation de sa part vers des choix plus pertinents. “Avoir les mains dans le cambouis” n’est pas la meilleure solution afin de faire face à certaines problématiques ou décisions importantes pour votre business. Le freelance peut vous apporter une vision extérieure et un regard neuf sur une situation, il va pallier le manque de recul.

Pour conclure : 

Le portage salarial est un statut particulièrement à la fois rassurant et sécurisant pour vos clients et pour vous sécuriser vous-même. Il offre à la fois de la simplicité et de la sécurité.

Une société cliente peut avoir à rendre des comptes sur la bonne gestion de ses freelances, auprès des instances syndicales à titre d’exemple. Elle prend en charge sa responsabilité si l’un des freelances est face à un cas de défaillance et peut s’exposer à une requalification. Le portage salarial représente une nouvelle forme d’emploi offrant une sécurisation juridique totale, en évitant le risque de requalification de la mission par exemple. 

La société de portage salarial prend en charge la Responsabilité Civile Professionnelle de la mission. Par ailleurs, le statut du portage garantit que la société de portage reste à jour vis à vis de ses obligations fiscales et sociales, lui évitant ainsi tout problème avec le freelance.

Ainsi, l’entreprise cliente peut compter sur le sérieux de la société de portage, disponible à tout moment pour échanger avec elle, et derrière laquelle s’adosse le freelance.

Le portage salarial est une solution simple qui va permettre à vos clients d’ajuster leurs ressources selon leurs besoins, et ainsi de mieux gérer leurs différentes activités.

La masse salariale n’est pas impactée par les honoraires des prestations de service en portage salarial.

Questions
Categories portage360

Consultant ERP : facturation et rémunération en portage salarial

En raison du flux de données de plus en plus croissant dont font face les différentes organisations, quelle que soit leur production et leur localisation, ainsi qu’aux innovations numériques continuelles, les entreprises modernes font de plus en plus appel aux professionnels d’un genre particulier qui peuvent leur assurer les meilleures systèmes de gestion. 

L’emploi d’un technicien qui est spécialiste dans le domaine informatique, aura pour but de permettre à la structure de mieux se gérer, en permettant d’intégrer des outils adéquats et appropriés pour un management optimal et personnalisé. Le consultant ERP, est au sein de l’entreprise, un ingénieur expert, un chef fonctionne et ainsi un pilier autour duquel se bâtit la structure. A ce titre, il a forcément un salaire au-dessus de la moyenne.

Le consultant ERP freelance est chargé du programme de gestion d’une entreprise et de la gestion de la relation client.         

Développeur et assistant de déploiement de solutions informatiques, travaillant comme chef de projet en entreprise, consultant ERP (Enterprise Resource Planning), aussi appelé intégrateur ERP (logiciel de gestion intégré), est ingénieur en chef, est un véritable manager qui dirige l’équipe et est en production dirige un projet informatique.

Il faut noter que l’ERP (front office) est une spécialité différente du CRM (back office), mais elles se rejoignent afin de mieux maîtriser les maillons qui relient les différents départements d’une entreprise.

Un ERP indépendant a été mandaté pour prendre en charge la partie technique du projet et assurer la gestion centralisée des différentes branches de l’entreprise. D’autre part, le CRM se concentre sur l’optimisation des programmes pour de meilleures ventes. C’est l’un des points clé de la digitalisation des entreprises, car tout l’écosystème va tourner autour du logiciel.

Le consultant ERP, en sa qualité de Directeur des études, devant apporter des solutions adéquates aux problèmes de gestion, et de développement liés à une entreprise particulière, Il doit avoir une bonne maîtrise des ERP, et pouvoir très rapidement adapter l’entreprise à son utilisation. Il peut également sélectionner les outils appropriés, s’adapter à la structure et les intégrer en fonction des besoins de l’entreprise. Il doit également le configurer et le faire fonctionner, former les différents utilisateurs et s’assurer que les fonctionnalités du projet sont en place, quelle que soit la partie (comptabilité, vente, etc.).

Combien gagne un consultant ERP ?

Le salaire ou la rémunération d’un consultant ERP ou consultant SAP est en constante augmentation à cause de la demande sans cesse croissante dans ce profil d’emploi.

Ce métier est en pleine expansion et son salaire suit aussi cette expansion. Il va donc augmenter en même temps que le métier lui-même. Selon la section spécifique ou encore les différentes offres des clients.

Pour ce développeur, responsable de la conduite d’un programme d’amélioration des performances d’une structure, la rémunération est assez élevée, 

Ainsi, pour un consultant qui débute dans l’emploi, en France, les salaires mensuels peuvent se situer, à environ, entre 2 917 € bruts et 5 417 € bruts, au bout de quelques années d’expérience, soit un salaire médian de 4 167 € bruts par mois, il est possible que cette rémunération atteigne les 7 000 € ou plus. Il est aussi à noter que ces salaires peuvent être en constante augmentation au regard du nombre d’ offres disponibles. 

Le salaire annuel national moyen d’un consultant ERP est de 45 000 euros. Son TJM pourra varier de 450€ à 600€, selon son expérience ainsi que ses compétences. La zone où il travaille sera aussi prise en compte.

Questions
Categories portage360

Consultant BI : facturation et rémunération en portage salarial

Le métier de consultant Business Intelligence est un métier en vogue. Comme tous les métiers du digital, le Consultant BI – Business Intelligence fait partie de ses postes dits « tendances » qui sont les plus recherchés. Cette fonction est très recherchée, et à pour principal objectif d’aider à la prise de décision en entreprise, et ça grâce à l’informatique. Aussi appelé consultant décisionnel ou l’Informatique décisionnel, le poste est devenu indispensable au bon fonctionnement de nombreuses entreprises.

La principale mission d’un consultant BI de proposer un outil d’aide à la création aux décideurs d’une entreprise. Son rôle consiste à analyser la situation d’une société ainsi que les difficultés auxquelles font face les décideurs.

Le consultant doit comprendre les besoins des décideurs et apporter des solutions répondant à leur problématique.

Ainsi, le consultant décisionnel ou consultant BI Business Intelligence exerce des missions pour des secteurs tels que la banque, la finance, l’assurance, l’industrie ou encore la grande distribution. Les entreprises font appel à des consultants BI dans le cadre de la gestion de grandes quantités de données, de l’analyse de ces données et de la production de rapports permettant l’amélioration de la performance de l’entreprise. Depuis quelques années, les technologies ont fait évoluer les métiers des consultants, qui acquièrent de nouvelles compétences notamment sur les nouvelles technologies du BI. Exercer son activité de consultant BI en freelance est un vrai atout, car cela permet au consultant de pouvoir avoir des missions riches et variées et d’avoir de l’expérience dans différents contextes. 

Carrières et Salaire 

Le métier de consultant BI est aujourd’hui un métier très convoité ! En effet, beaucoup de monde se tournent vers ce métier. Ce poste est généralement effectué par des jeunes diplômés ou encore des jeunes cadres. En effet, même s’ il faut de l’expérience, ce métier permettra plus tard de passer Chef, Directeur ou Responsable de projet BI . 

Le Tarif journalier moyen (TJM) d’un consultant BI se trouve autour de 584 euros.

Combien gagne un employé au poste de Business Intelligence Consultant ? 

Le salaire moyen pour le poste de Business Intelligence Consultant est de 40 841€ en France, soit 34k€ étant minimum, et 53k€ maximum.  Vous pouvez filtrer par ville afin de voir les différences de salaire pour le poste de Business Intelligence Consultant dans votre région. 

Par mois, un consultant BI – Business Intelligence gagne entre 2 917 € bruts et 6 667 € bruts en France, soit un salaire médian mensuel de 4 792 € bruts. 

D’autres parts, pour une première expérience, le Consultant BI JUNIOR peut espérer une rémunération de 40K€/an. Cependant, en fonction de ses expériences, de ses compétences acquises et des clients pour lesquels il travaille, ce montant peut rapidement augmenter. 

Un consultant BI Senior à la possibilité de percevoir un salaire dépassant les 65 k€/an.

En général, les besoins en compétences techniques et analytiques tirent les prix des consultants spécialisés à la hausse. Comptez pour un consultant BI/ Big Data 660€ par jour et pour un spécialiste ERP/CRM comptez 780€ par jour

Questions
Categories portage360

Consultant Big Data : rémunération et facturation en portage salarial

Le portage salarial s’appuie sur un cadre juridique détaillé (depuis l’ordonnance du 2 avril 2015) qui clarifie les conditions d’exercice, notamment en matière de salaire.

Les principes appliqués aux 3 acteurs (salarié porté, société de portage, entreprise cliente) ont eux aussi été précisés.

Les métiers du Big Data, sont très prisés et font partie des postes les plus recherchés par les entreprises. Celle-ci sont plus nombreux à comprendre l’importance d’avoir des experts en analyse de données pour les exploiter, prendre les bonnes décisions et ainsi se développer.  La France espère créer 137 000 emplois grâce au Big Data à horizon 2020.  Une tendance qui n’en est qu’à ses débuts.

Le statut du Consultant Big Data en Freelance 

Le consultant Big Data réalise des missions de longues durées, avec un tarif journalier pouvant atteindre 800 euros HT. Dans ce cadre, le consultant Big Data n’exerce pas son activité en micro entreprise, car le seuil pour bénéficier des allègements de charge peut être atteint très rapidement. 

Voyons ainsi les différents statuts possibles pour un consultant Big Data en freelance :

  • L’Entreprise Individuelle : étant un statut très peu protecteur, la micro-entreprise devient une EI dès qu’elle dépasse les seuils. Il y a des risques financiers quand les biens professionnels et personnels sont confondus
  • La création d’une société telle qu’une EURL, SASU : Elle est adaptée si le freelance souhaite embaucher du personnel. La comptabilité doit être tenue ainsi que les déclarations sociales et fiscales. Les gérants ne sont pas salariés et ne peuvent obtenir des bulletins de salaire, seul le Président d’une SASU peut être assimilé salarié. Toutes les assurances doivent être souscrites par la société pour protéger l’activité du freelance, il ne cotise pas au pôle emploi
  • Le portage salarial est à mi-chemin de l’entreprenariat et du salariat. Il permet au freelance de pouvoir exercer leur activités tout en bénéficiant du statut de salarié et donc de bénéficier de ses avantages
  • De plus, s’il souhaite collaborer avec d’autres personnes, le portage salarial peut régler les factures des sous-traitants (freelance) ou en portage salarial. Les avantages sont décrits en détail ci-dessous. 

La rémunération d’un Consultant Big Data 

En étant salarié d’une société de service ou d’une entreprise, le salaire moyen d’un consultant Big Data est de 42 000 € brut annuel. En freelance, le consultant Big Data prétendra en moyenne à un tarif journalier à 500 € HT, pouvant atteindre des tarifs à 800 € HT en fonction de ses expériences et son expertise. 

Quelle rémunération pour les Consultants Big Data (salaire / TJM) ?

 Le salaire d’un consultant Big Data se situe en moyenne autour de 45 K€/an, avec plus de 70 K€/an en fin de carrière dans les grands groupes. Selon l’expérience et l’ancienneté, sa rémunération peut ainsi aller de 2900 à 6200 € par mois, auxquels s’ajoutent les variables. 

Les consultants Big Data freelances les plus expérimentés affichent un TJM (tarif moyen journalier) de 571 € selon la plateforme Malt (ex-Hopwork). Ce tarif peut en effet dépasser les 1 000€ selon l’ampleur du projet. 

Bien évidemment, il faudra soustraire des ces montants les charges inhérentes au statut de travailleur indépendant.

Le métier de consultant Big Data est ainsi le métier de la data le plus lucratif, autant parmi les salariés des services informatiques (DSI) que chez les freelances de la Tech et du numérique. Les spécialistes de données peuvent, assez souvent, avoir la fonction de chef de projet (freelance compris). 

Les clés de leur attractivité sont les véritables forces de proposition, leur expertise et leur relationnel.

Questions
Categories portage360

Développeur javascrip : facturation et rémunération ?

Cette année, le langage de programmation Java est toujours le langage de programmation le plus utilisé. Créé par deux employés de l’entreprise Sun Microsystems et lancé officiellement en mai 1995, il a finalement été racheté par la société Oracle en 2009. À notre jour, Java est toujours détenu et maintenu par cette entreprise. 

Lors de sa création, ça été décidé que le langage Java devait répondre à plusieurs objectifs, et notamment :

  • La simplicité 
  • La robustesse 
  • La performance
  • L’indépendance (c’est-à-dire qu’il doit pouvoir fonctionner peu importe la machine qui l’exécute). 

Java reprend en grande partie la syntaxe du langage C++. Il comprend toutefois un bon nombre de subtilités ( pointeurs, références, l’héritage multiple…).  Encore plus, Java est un langage orienté objet, un concept de programmation particulièrement avantageux et modulaire. 

Salaire Développeur JavaScript : des compétences riches et variées 

Si la popularité du langage de programmation JavaScript n’est plus à démontrer, tant il est présent dans nos usages quotidiens, en revanche, au moment d’établir une stratégie et le budget qui va avec, il est plus compliqué de déterminer un salaire moyen

Et pour raison : selon son domaine de prédilection, les compétences d’un développeur JavaScript peuvent se montrer aussi riches que variées. Pour davantage de simplicité et de pertinence, voyons alors le salaire d’un développeur JavaScript front-end, back-end et fullstack.

En CDI, le développeur JavaScript fait partie des plus fortement rémunéré, avec 36.661€. 

Salaire moyen d’un développeur JavaScript front-end (Angular/React) : 

La rémunération d’un développeur JavaScript est fortement influencé sur le framework qu’il utilise.Voici les salaires des spécialistes JavaScript front-end, qui utilisent comme framework Angular ou React, en fonction du niveau de qualification et d’expérience :

Salaire moyen en € bruts/an Ile de-France 

  • Junior (0 – 2 ans) : 34 – 43K 
  • Confirmé (3 – 5 ans) : 43 – 55K 
  • Senior (+ 5 ans) : 53 – 65K 
  • Tech Leader : + 58K 

Salaire moyen en € bruts/an Province 

  • Junior (0-2 ans) : 32-40K 
  • Confirmé (3-5 ans) : 40-48K 
  • Senior (+5 ans) : 45-55K 
  • Tech Leader : +55K 

Salaire moyen d’un développeur JavaScript back-end (Node.js) : 

Non éloigné du salaire développeur JavaScript en 2019, dont le TJM node.js se situe vers 500€, variable en fonction de l’expérience et de la localité. 

Les salaires moyens d’un développeur JavaScript back-end : 

Salaire moyen en € bruts/an Ile de-France 

  • Junior (0 – 2 ans) : 33 – 45K 
  • Confirmé (3 – 5 ans) : 42 – 55K 
  • Senior (+ 5 ans) : 52 – 65K 
  • Tech Leader : + 59K 

Salaire moyen en € bruts/an Province 

  • Junior (0 – 2 ans) : 33 – 42K 
  • Confirmé (3 – 5 ans) : 40 – 48K 
  • Senior (+ 5 ans) : 45 – 55K 
  • Tech Leader: + 54K 

Salaire moyen d’un développeur JavaScript full-stack 

L’évolution de la rémunération d’un développeur JavaScript va être influencée par sa  diversité des compétences techniques maîtrisées. Rompu au développement front-end et back-end à la fois, un développeur full-stack peut prétendre à un salaire plus élevé que ses pairs qui interviennent uniquement sur la partie front-end ou back-end d’une application. 

Des variations au niveau du salaire des développeurs JavaScript full-stack sont visibles également en comparant leur positionnement géographique. Par cause de diversité des projets qu’elle héberge et du nombre de développeurs disponibles, la région parisienne est associée à des salaires moyens plus élevés à tous niveaux d’expérience.

 Salaire moyen en € bruts/an Ile de-France 

  • Junior (0 – 2 ans) : 36 – 45K 
  • Confirmé (3 – 5 ans) : 44 – 56K 
  • Senior (+ 5 ans) : 53 – 65K 
  • Tech Leader : + 63K 

Salaire moyen en € bruts/an Province 

  • Junior (0 – 2 ans) : 35 – 43K 
  • Confirmé (3 – 5 ans) : 40 – 48K 
  • Senior (+ 5 ans) : 45 – 55K 
  • Tech Leader: + 53K 

Quel Taux Journalier Moyen (TJM) pour le développeur Java Freelance ? 

Le TJM doit être mesuré en fonction de votre expérience : si vous êtes expert en Java, vous pourrez facturer plus cher que si vous étiez junior.

Voici les TJM pratiqués pour les freelances développeurs Java : 

  • Junior : 321€ / jour 
  • Sénior : 592€ / jour  
  • Moyenne : 457€ / jour 

Un développeur Java gagnera entre 3 167€ bruts et 5 000€ bruts par mois en France, soit un salaire médian de 4 084€ bruts .

Questions
Categories portage360

Développeur mobile: facturation et rémunération en portage salarial ?

Le développeur d’applications mobiles réalise le développement d’applications et conçoit des logiciels pour mobiles, smartphones et autres tablettes. Il est pro dans le code mais aussi dans  la création.

Définit sur un cahier des charges, le développeur d’application numérique va concevoir, adapter ou optimiser des applications mobiles pour différents supports.

Il en assure la réalisation technique et le développement informatique en tenant compte des différentes contraintes qui s’imposent à lui, tels que la taille de l’écran, le langage, l’interactivité limitée, attentes du client….

Calculs d’algorithmes, tests… il a de solides connaissances sur l’univers du mobile, les normes utilisées (W3C, HTML 5, CSS), les langages de programmation (Objective-C, Swift, Java) et les web services qu’il prendra le temps d’actualiser régulièrement afin d’être toujours à la page sur les dernières nouveautés et tendances. 

En tant que bon communicant et pédagogue, il se doit de savoir expliquer et défendre ses choix techniques.

Le développeur mobile a la possibilité d’être spécialisé dans un type d’OS (Android IOS ou encore Windows) .

Le développeur d’applications mobiles peut également réaliser des applications hybrides en utilisant des Frameworks, qui permettent d’adapter les applications sur différentes plateformes. Le développeur mobile peut exercer dans une agence web, chez un éditeur de logiciels, et réaliser ses missions en étant salarié d’une société ; ESN (entreprises de services du numérique), un opérateur de téléphonie, un cabinet, une startup ou directement auprès d’une grosse entreprise qui dispose d’un service dédié à ce type de développement. Il est le plus souvent associé à une équipe multidisciplinaire (graphiste, producteur de contenu…). 

Dans une moindre mesure, il peut travailler pour son propre compte en freelance mais cette opportunité est relativement rare. 

Ce métier étant en plein essor, certes de plus en plus d’experts souhaitent exercer leur activité en tant que freelance. Dans ce cadre, le développeur mobile réalise des missions pour différents clients, avec une variété et une richesse de missions. 

La rémunération d’un développeur mobile 

Le salaire du développeur mobile varie en fonction de son expertise et de son expérience. Pour un débutant, le développeur mobile peut espérer un salaire compris entre 35 000 € et 38 000 € brut annuel. Un développeur mobile sénior peut prétendre à une rémunération allant jusqu’à 60 000 € brut annuel. 

Le tarif journalier moyen d’un développeur mobile débutant est de 350 € HT par jour, pouvant aller jusqu’à 800 € HT pour un expert. 

Ainsi, un développeur mobile gagne entre 2 833 € bruts et 5 000 € bruts par mois en France, soit un salaire médian de 3 917 € bruts par mois. 

Synthèse des tarifs jour moyen TJM par ville pour les développeurs Android :

En France, le tarif moyen journalier des freelances expérimentés est de 432€-503€

Leur tarif journalier va effectivement varier en fonction de la ville dans laquelle se situe le développeur. Par exemple, le TJM d’un développeur Android à Paris est de 499€ alors qu’à Lyon il est de 427€ ou encore de 396€ à Bordeaux. 

  • Paris : 552€ 
  • Lyon : 475€ 
  • Bordeaux : 462€ 
  • Lille : 503€ 
  • Marseille : 441€ 

Évolution de carrière 

D’anciens développeurs web ou développeurs logiciels choisissent parfois de devenir développeur mobile. 

A terme, un développeur mobile expérimenté accèdera ensuite à de l’encadrement d’équipe et/ou de la gestion de Projets mobiles. Il pourra devenir Chef de Projets web ou mobile, prendre en charge des projets plus ambitieux tant en termes technique que financier. ou Directeur de Projets Mobiles. 

Salaire 2021 d’un Développeur mobile:  

  • Junior: 35-40 K€ 
  • Senior: 60-70 K€
Questions
Categories portage360

Développeur Python, quelle est sa facturation et rémunération ?

Si vous envisagez d’intégrer le développement web, le Scripting, le Machine Learning ou le Big Data à votre future stratégie, sûrement cherchez-vous à collaborer avec un développeur Python et à vous renseigner sur le salaire moyen. Python est un langage très connu parmi les spécialistes tech. 

Il y a de multiples utilisations de ce langage (développement web, DevOps, Data Science…

Ce langage ne cesse de faire des adeptes. Calculer le salaire d’un développeur Python peut être difficile 

Quel est le salaire d’un développeur Python ? 

Dans le monde de la freelance, il est important d’apprécier la valeur de vos prestations et de savoir vous positionner de façon compétitive par rapport à vos confères.

Face à la croissance du nombre de freelances en France, vous devez vous assurer à tout moment que votre tarif freelance reste concurrentiel et qu’il reflète votre expertise, surtout si vous maîtrisez une technologie comme  Python. 

Tarif selon le niveau d’expérience d’un développeur Python freelance 

  • 0 – 2 ans : TJM = 253 € 
  • 2 – 4 ans : TJM = 317 € 
  • 4 – 7 ans : TJM = 375 € 
  • 7+ ans: TJM = 510 € 

La rémunération d’un développeur Python va augmenter de façon proportionnelle à la richesse de son expertise technique et du métier. Pour un développeur junior, avec une expérience de 0 à 2 ans, la valeur d’une mission freelance Python peut s’élever au montant moyen de 253 € par jour.

Plus son expérience est longue, et ses prestations se diversifient dans la technologie et domaines d’activités, plus son tarif va augmenter. Un développeur Python sénior peut prétendre à un TJM supérieur ou égal à 510€

Salaire moyen (brut exprimé en euro / an) des développeurs Python par niveau d’expérience 

  • Junior (0-2 ans) : 33-44K 
  • Confirmé (3-5 ans) : 41-52K 
  • Senior (+5 ans) : 48-60K 
  • Tech Leader : +56K

38K est en moyenne de salaire d’un développeur Python. Un niveau intermédiaire peut demander 10K€ de plus, tandis qu’un senior, un leader technique ou un architecte peuvent obtenir un salaire de 56k€ et plus. 

Salaire moyen des développeurs Python par région et province selon niveau d’expérience 

  • Junior (0-2 ans) : Paris : 33-45K | Province : 33-42K 
  • Confirmé (3-5 ans) : Paris : 42-55K | Province : 40-48K 
  • Senior (+5 ans) : Paris : 52-65K | Province : 45-55K 
  • Tech Leader : Paris : +59K | Province : +54K 

Le salaire d’un développeur Python parisien sera plus élevé que celui d’un développeur grenoblois ou bien rennais.

La première raison est le coût de la vie, suivie par une concurrence plus accrue compte tenu de la forte concentration d’activité dans la région parisienne. 

Il en va de même à chaque niveau d’expérience, un développeur Python expérimenté ou bien senior à Paris, pouvant prétendre même 10k de plus qu’un profil ayant le même niveau d’expérience mais hors Ile-de-France.